Uvira: plus de 30 maisons incendiées par une coalition de miliciens

Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le 6 février 2009

Une trentaine de maisons ont été  incendiées, dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 juillet, dans trois localités du groupement Muhungu,  dans les moyens plateaux du territoire d’Uvira, au Sud-Kivu. Les Maï-Maï coalisés aux Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et au Front national de libération du Burundi (FNL) sont présumés être à la base de ce drame.

Ces combattants accusent les habitants de Mugutu, Manana et Kishaje d’avoir collaboré avec les FARDC, lors des attaques de leurs bases par l’armée régulière la semaine dernière. Ils ont brûlé plus de trente maisons, selon un notable d’une de ces localités victimes.

Contacté par téléphone, le porte-parole du Mouvement pour la défense du peuple (MDP), un mouvement Maï-Maï actif dans cette région, a nié leur implication dans l’attaque de ces trois localités. Pour lui, celles-ci seraient sous contrôle d’un autre groupe armé, sans le nommer.

De son côté, le commandant des unités FARDC basées à Kiliba a affirmé n’être pas au courant de cette nouvelle. Il a dit toutefois envisager de dépêcher des hommes dans cette région pour vérifier les faits.

Cinq personnes ont été tuées et trois assaillants, capturés, la semaine passée, lors d’une attaque menée par les FARDC contre des positions des miliciens. Parmi les morts, figurent une femme paysanne et un comandant Maï-Maï.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner