Isiro : des milliers de Congolais prient pour la paix dans l’Est de la RDC

Des fideles catholiques, lors d’une messe dite le 12/1/2012 à la Cathédrale Notre Dame du Congo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des milliers d’habitants d’Isiro se sont rendus ce lundi 30 juillet tôt dans la matinée dans les différentes paroisses catholiques de cette cité de la Province Orientale, suivant l’appel des évêques catholiques qui organisent pendant trois jours des prières « pour la paix, l’unité et l’intégrité du territoire »  sur toute l’étendue du pays. Selon des témoins, les premiers chrétiens se sont regroupés dans leurs lieux de prière à 5 heures 30 locales.

Dans son homélie, le vicaire épiscopal de la région pastorale occidentale du diocèse d’Isiro Nyangara a appelé les chrétiens à aller prier tous les matins entre six et sept heures pendant ces trois jours.

Le prélat a aussi affirmé que l’offrande collectée au cours de chaque culte sera destinée aux « victimes de la guerre d’agression à l’Est de la RDC ».

Cette action avait été annoncée, samedi 21 juillet, par le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). L’abbé Léonard Santedi, avait déclaré que l’église catholique allait mener plusieurs actions pour exprimer sa désapprobation de la guerre qui sévit actuellement dans l’Est du pays.

A part les journées de prière, les évêques catholiques vont également organiser le 1er août prochain une marche de protestation pour « dénoncer la déstabilisation et la balkanisation du pays ».

Les évêques catholiques comptent aussi faire un plaidoyer en faveur de la paix en RDC auprès des « acteurs nationaux et internationaux influents ».

Pour assister les victimes des combats qui opposent depuis le mois de mai les rebelles du Mouvement du 23 mars, issus de l’ex-CNDP, et les militaires congolais au Nord-Kivu, les prélats vont organiser des collectes des fonds et des dons dans toutes les paroisses au cours du mois d’août.

Les évêques projettent enfin d’organiser, « dans les prochains jours », une visite pastorale dans les diocèses touchés par la guerre.

A l’issue de leur assemblée plénière du lundi 9 juillet, des évêques congolais membres de la Cenco avaient dénoncé « un plan macabre de balkanisation et d’émiettement de la RDC », appelant le peuple congolais au sursaut populaire « pour sauver la patrie en danger ».

Les affrontements qui opposent le M23 aux militaires causent le déplacement de plusieurs milliers de personnes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires