Kasaï-Oriental : le secteur minier, l’agriculture et les infrastructures intéressent l’Afrique du Sud

TGI de Kananga, construit grace au financement de la Monusco ( Ph. André Kambala, R. Okapi)

La République sud-africaine (RSA) pourrait financer les secteurs des mines, de l’agriculture et des infrastructures dans la province du Kasaï-Oriental. C’est ce qui ressort d’une réunion technique tenue lundi 6 aout à Mbujimayi entre le consul général d’Afrique du Sud, basé à Lubumbashi, et les membres du gouvernement provincial du Kasaï Oriental. La signature d’accords d’investissements dans ces secteurs pourrait intervenir en novembre prochain.

Selon Hyppolite Mutombo, porte-parole du gouvernement provincial, la priorité pour la province est la construction d’une cimenterie au Kasaï-Oriental.

D’autres fiches détaillées dans les secteurs de l’énergie, l’eau, l’agriculture et les mines ont aussi été discutées au cours de cette réunion technique.
Pour le consul de la RSA, il faudrait qu’une délégation provinciale se rende à Pretoria, afin de discuter et approfondir les projets proposés avec des experts, avant d’envisager la possibilité de leurs financements.

Mais déjà la Consul sud africain s’engage à appuyer personnellement ces projets auprès du gouvernement de son pays qui est notamment intéressé par la Minière de Bakwanga (Miba). Il révèle que les responsables de cette société minière discutent avec les techniciens sud-africains sur la faisabilité du financement de la relance de sa production.

De son côté, la société civile du Kasaï-Oriental préfère que ces accords privilégient la coopération dans l’agropastorale, sans s’étendre à la commercialisation du diamant.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner