Procès Chebeya : les parties à couteaux tirés sur la comparution du général John Numbi

De gauche à droite, en avant plan, le général John Numbi de la Police Nationale Congolaise regarde un des avocats de partie civile devant la barre ce 27/01/2011 à la prison centrale de makala à Kinshasa, lors du procès chebeya. Radio Okapi / Ph. John Bompengo

Les avocats impliqués dans le procès Chebeya se sont donné des leçons de droit à l’audience du mardi 7 août, à la Prison centrale de Makala à Kinshasa. Perdant toute élégance professionnelle, ils se sont déchirés avec passion sur la requête des parties civiles tendant à obtenir des mesures conservatoires, dont l’instruction à charge du général Numbi, la sécurisation de sa ferme de Mitendi, ainsi que la comparution de l’auditeur général des FARDC. La Haute Cour militaire a du rappelé toutes les parties à l’ordre.

La parte civile, qui continue à considérer le général John Numbi comme le suspect numéro un dans l’assassinat des défenseurs des droits de l’Homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, craint de voir s’envoler ses pistes de preuves.

Au cours de la précédente audience, elle avait presenté à la Cour le témoignage d’un condamné en cavale mettant en cause le général Numbi. Selon ce témoignage, le corps de Fidèle Bazana, disparu au même moment que Floribert Chebeya, aurait été enterré dans la ferme du général Numbi à Mitendi.

De son côté, le conseil de la République parle de rumeurs et d’imaginations sans fondement en droit, plaidant pour le rejet total de tous les moyens présentés par la partie civile et renvoyant ses confrères à relire le droit.

Les répliques vont se poursuivre lors de la prochaine audience mardi 14 août.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner