Equateur : plus de 150 fonctionnaires embauchés en 2006 n’ont jamais perçu leurs salaires

Rassemblement des fonctionnaires le 03/04/2012 à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Plus de cent cinquante agents de l’Université de Lisala, ayant le statut des fonctionnaires de l’Etat depuis 2006, n’ont jamais perçu leurs salaires. Depuis leur notification, ils ne bénéficient que des primes institutionnelles. A l’issue d’une enquête effectuée cette semaine à Kinshasa, le président du Syndicat des travailleurs libres du Congo (STLC), Martin Ngabo, estime que les salaires de ces agents sont détournés.

Ce responsable de syndicat indique que le budget de l’Etat alloue plus de vingt-sept millions de Francs congolais (290 347 USD) chaque mois comme salaire de base de tout le personnel de cette université.

« La base salariale n’arrive pas chez nous, et nous totalisons pratiquement 7 ans dans ces conditions là. Alors que l’Etat congolais nous a pris en charge depuis la création de cette université. Et dans les différentes lois budgétaires, il est bien spécifié que le salaire de base est repris pour l’Université de Lisala et la prime », a-t-il affirmé.

Le recteur de cette université, le professeur Abbé Donat Kabeya, affirme par contre que son institution n’a jamais perçu cet argent.

« Nous recevons chaque mois une enveloppe de 21 millions de Francs congolais (22 826 dollars américains) et nous la payons régulièrement. C’est vrai qu’on nous dit que cet argent est voté dans le budget, mais il ne nous arrive pas encore », a ajouté le professeur Abbé Donat Kabeya.

Il dit espérer que les autorités leur feront parvenir ces salaires pour aider les agents de cette université qui travaillent dans des conditions difficiles.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire exige que les deux parties lui accordent « un peu de temps » pour s’imprégner du dossier.

Créée en 2006, l’université de Lisala est reconnue par le gouvernement comme une institution publique. Tout son personnel possède un numéro d’identification à la fonction publique.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner