Nord-Kivu: les Maï-Maï Raïa Mutomboki attaquent plus de 15 villages, 5 morts

Milicien FDLR. Photo AFPm

Les Maï-Maï Raïa Mutomboki ont attaqué, vendredi 10 août, une quinzaine de villages du groupement de Ufamandu 1er à environ 80 km à l’ouest de Goma, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Le bilan provisoire de ces attaques fait état d’au moins cinq personnes tuées, trois autres blessées et sept villages incendiés. Les sources militaires dans la région ont indiqué avoir dépêché, depuis samedi, des militaires à Remeka pour sécuriser la zone.

Les Raïa Mutomboki ont attaqué le marché de Nkokwe à Remeka et les villages environnants, vendredi vers 14hoo locales, au motif de rechercher les rebelles des Forces démocratique pour la libération du Rwanda (FDLR). Ces Maï-Maï constituent un groupe d’autodéfense populaire qui effectue des raids récurrents sur des positions des FDLR, considérées dans la zone comme une force d’occupation étrangère.

Dans ce marché, une femme, deux hommes, une fillette et un garçon ont été tués. Dans les villages, ces miliciens ont blessé des vieillards ainsi que des enfants à coups de machettes. Deux de blessés graves ont été acheminés, dimanche, dans un hôpital de Goma.

Ces victimes ont rapporté que les Raïa Mutomboki ont incendié au moins sept villages et que des personnes auraient été brûlées vives dans des maisons en feu.

Plusieurs centaines de ménages ont quitté Remeka, le même vendredi, pour se refugier à Bukumbiri, plus à l’est de cette localité.

Les sources militaires à Ngungu, proche de Remeka, ont affirmé qu’une équipe des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a été dépêchée, depuis samedi à Ufamandu 1er.

Le député de Masisi, Jean-Bosco Sebishimbo, a aussi confirmé ces attaques. Il a demandé aux autorités de faire des enquêtes pour en déterminer les responsabilités, mais aussi pour sécuriser les populations locales.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner