Kisangani : l’hôpital général de référence de Kabondo privé d’eau et d’électricité

L’hôpital général de référence de Kabondo à Kisangani (Province Orientale) fonctionne sans eau depuis 2010 et sans électricité depuis juin 2012. Le directeur provincial intérimaire de la Regideso, Angiro Kombozi, explique que l’hôpital doit à son service 11 000 dollars américains d’arriérés des factures. A la Société nationale d’électricité (Snel), les factures non payées sont évaluées à 170 000 dollars américains.

L’hôpital général de référence de Kabondo est une structure médicale de l’archidiocèse de Kisangani opérationnelle depuis 1989 avec une capacité d’accueil de 160 lits.

Selon une convention de partenariat signée en septembre 2007 entre le gouvernement congolais et le comité permanent des évêques du Congo, c’est le gouvernement congolais qui devait payer ces factures.
Depuis la coupure d’eau et d’électricité en son sein, l’hôpital fonctionne difficilement. Les services de radiographie, de laboratoire, de l’écographie fonctionnent à peine avec un générateur de faible puissance.

L’Archevêque catholique de Kisangani a rencontré le gouverneur intérimaire de la province la semaine dernière pour tenter de trouver une solution à ce problème.

La directrice du bureau diocésain des œuvres médicales, sœur Chantal Sulu, a affirmé que le gouvernorat a déjà payé un acompte pour toutes ces factures impayées de la Regideso et de la Snel.

« Nous vous rassurons qu’il y a déjà un pas. Le gouverneur était conscient de la situation. La province a déjà payé un acompte. Les démarches sont en cours pour qu’on puisse remettre l’eau et l’électricité », a-t-elle ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner