Kisangani: plus de 4000 élèves de deux écoles catholiques contraints de rester à la maison

Des élèves d’une école dans une province de la RDC

Plus de quatre mille élèves de l’Institut Maele et du Lycée Mapendano n’ont pas repris le chemin de l’école ce lundi 3 septembre à Kisangani (Province Orientale), après deux mois de vacances.

Les élèves de ces deux écoles catholiques étaient renvoyés tôt le matin par les responsables scolaires suite à une décision de l’église catholique, qui proteste contre la spoliation d’une partie de son domaine foncier par des tierces personnes.

La suspension des enseignements jusqu’à nouvel ordre dans ces deux établissements a été prise samedi 1er septembre au cours d’une réunion qui avait réuni l’archevêque métropolitain de Kisangani, les responsables scolaires ainsi que les parents d’élèves.

Cette décision a été communiquée dans différentes églises catholiques de la ville dimanche au cours des cultes religieux.

Pour l’église catholique, les cours ne reprendront que lorsque les spoliateurs auront quitté son domaine foncier conformément au jugement rendu par la justice.

Le ministre provincial des Titres fonciers a condamné l’occupation illégale de la propriété de l’église catholique. Toutefois, il n’appuie pas la démarche de l’église qui, selon lui, devait saisir la justice pour obtenir un jugement de déguerpissement des occupants illégaux.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner