Province Orientale : le MRPC, un nouveau groupe armé créé en Ituri

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu’il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Des officiers déserteurs de l’armée congolaise et d’anciens miliciens ont créé, au mois d’août dernier, un nouveau groupe armé dénommé le Mouvement de résistance populaire du Congo (MRPC) dans le district de l’Ituri en Province Orientale. Ils réclament notamment le départ du procureur de la République et du commissaire de district. Les responsables militaires affirment être au courant de l’existence de nouveau groupe armé et promettent de le neutraliser.

Des habitants de plusieurs villages du territoire de Djugu affirment avoir vu des colonnes de combattants de ce nouveau groupe armé depuis le début du mois d’août dernier.

Eric Dedonga, juriste et défenseur juridique, et Jules Musafiri, ancien milicien de l’UPC, sont respectivement le président et le chef d’Etat-major général de ce mouvement.

En mai dernier, avec d’autres miliciens, ils ont été les initiateurs de la Coalition des groupes armés de l’Ituri (Cogai), dirigée par le chef milicien Cobra Matata.

Au MRPC, ces miliciens se sont associés à certains officiers militaires qui ont fait défection le mois dernier.

Ils accusent le gouvernement de détourner les impôts payés par certaines entreprises minières comme AGK et Mwana Africa. Ils exigent aussi une enquête sur la mort de Floribert Kisembo, un général des FARDC mort en 2011.

La Coalition de groupes armés de l’Ituri (Cogai) créée en mai dernier réclamait une amnistie en faveur de tous les miliciens opérant en Ituri et la reconnaissance de ce district comme province de la RDC ainsi que le départ du colonel Fal Sikabwé, actuel chef de la région militaire de l’Ituri, l’accusant d’avoir assassiné le général Floribert Kisembo.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner