Maniema : un accrochage entre exploitants artisanaux d'or et policiers paralyse les activités à Salamabila

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Les activités ont été paralysées samedi 15 septembre dans la cité minière de Salamabila au Sud de la province du Maniema à la suite d’un accrochage entre exploitants artisanaux d’or et des policiers. Ces exploitants manifestent contre leur déguerpissement d’une concession que la société d’exploitation Banro veut exploiter. Ils exigent que cette firme canadienne les indemnise avant de libérer le site comme l’avait demandé le gouvernement provincial.

Les manifestants se sont rendus avec des jets de pierre au camp de la société Banro à Kabuyumba, 6 kilomètres de la cité de Salamabila à Kimbanseke. Selon le responsable de la radio Maendeleo sur place, les agents expatriés et congolais de Banro qui étaient sur place, se sont enfuis par hélicoptère vers Bukavu dans le Sud-Kivu.

Malgré cela, les manifestants ont tenu ferme et n’ont pas voulu quitter les lieux. la Police est intervenue pour disperser les exploitants artisanaux d’or. Trois parmi eux ont été grièvement blessés par balle et quatre maisons ont été saccagées dont deux bureaux de représentation de Banro et deux maisons d’habitation de ces agents.

Selon la société civile de Salamabila, toutes les activités sont paralysées suite à cette marche de colère des exploitants artisanaux d’or. Une vive tension continue de régner dans cette cité minière.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner