Rutshuru : naissance d’un groupe armé qui dit combattre le M23

Milicien FDLR. Photo AFPm

Un nouveau groupe armé dénommé « Force populaire pour la démocratie », (FPD), a vu le jour depuis une semaine dans le groupement de Binza, en territoire de Rutshuru, dans la Province du Nord-Kivu. Le commandant militaire de ce mouvement, un certain  Shetani Muhima dit Colonel Mai-Mai, s’est exprimé ce mardi 18 septembre. Il a affirmé que son mouvement veut combattre le Mouvement du 23 mars (M23) afin de freiner le plan de balkanisation de la  République démocratique du Congo en cours. Le samedi 15 septembre, le FPD a lancé une attaque dans certaines localités jadis contrôlées par les miliciens du Front pour la démocratie et la libération du Rwanda (FDLR).

Selon le commandant militaire de ce mouvement, Shetani Muhima, les attaques et l’occupation des localités de Nyakakoma, Ishasha, Nyamilima et Kisharo le samedi, ont consacré la sortie officielle de ce mouvement. Ces localités étaient autrefois sous contrôle des miliciens du FDLR.

Shetani Muhima a affirmé que l’objectif de son mouvement est de lutter pour mettre fin au processus de balkanisation de la RDC. Ce mouvement déplore le fait que des populations soient abandonnées entre les mains du M23 qu’il se dit prêt à affronter.

Ces déclarations suscitent  des inquiétudes auprès de la population locale. Contactés, certains habitants de Nyamilima craignent que la reprise des combats ne provoque de nouvelles vagues des déplacements de la population.

 Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner