RDC: les élèves du secondaire éliront les présidents de leurs écoles lundi prochain

Quelques élèves finalistes, célèbrent la fin de la dernière épreuve de l’examen d’Etat ce 23/06/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bonmpengo

Les élèves de toutes les écoles de la RDC éliront lundi 1er octobre leurs présidents. Samedi 29 septembre, chaque candidat avait, à travers la campagne électorale, présenté son projet de société. Cette initiative du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Maker Mwangu Famba est d’initier les élèves aux pratiques démocratiques et à la citoyenneté dès leurs jeunes âges.

Un reporter de la Radio Okapi a fait la ronde de quelques écoles de Kinshasa où l’ambiance hors commun avait régné. Chaque candidat battait campagne en sa manière.

A l’Institut technique de la Gombe (ITI-Gombe) par exemple, quatre élèves candidats sont à la course de la présidence. On y pouvait écouter des chants, des cris et des applaudissements dans la cour de l’école.

Certains candidats jetaient de paquets de biscuits. D’autres offraient des bouteilles de boissons sucrées aux élèves électeurs. Chacun des candidats scandait son slogan et présentait son projet de société dans toutes les salles de classe pour tenter de persuader ses collègues.

A l’ITI-Gombe, certains candidats ont prôné des valeurs comme la ponctualité, le respect de biens de l’école et la discipline. D’autres veulent amener leurs collègues à «s’abstenir des écoles buissonnières».

De leurs côtés, les élèves ont reconnu que ces élections leur permettent d’acquérir les valeurs démocratiques dès le cycle des humanités (allant de 12 ans à 17 ou 18 ans) :

« Si un élève ne sait pas quoi faire dès maintenant, quand il sera grand, il ne saura pas comment voter. Il ne connaîtra peut être pas les valeurs du vote» a commenté un élève finaliste de l’ITI-Gombe.

Le directeur des études de l’ITI/Gombe, Marvin Musaga, a expliqué que les présidents des écoles qui seront élus vont, à leur tour, former leurs gouvernements :

«La parité est respectée. Il y a aussi des députés, les chefs de classe qui ont déjà été élus. Dans chaque classe, il y a un chef de classe et son adjoint y compris le troisième qui est le chargé de l’assainissement. Voila un peu comment ca se passe actuellement dans les écoles».

Ces élections du gouvernement des élèves ont été instaurées depuis 2008.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner