RDC: l’Allemagne demande au M23 de cesser d’enrôler les enfants

Peter Blomeyer, ambassadeur de l’Allemagne en République démocratique du Congo (Septembre 2012)

L’Allemagne est préoccupée par la dégradation de la situation humanitaire dans l’Est de la RDC.  Son ambassadeur à Kinshasa, Peter Blomeyer, l’a déclaré ce mercredi 3 octobre, à l’occasion de la fête nationale allemande. Il exige au M23 de cesser d’enrôler les enfants dans la guerre et d’arrêter de commettre des violations contre les femmes. 

«Nous sommes très préoccupés par rapport à la dégradation de la situation humanitaire. Nous demandons [au M23] d’arrêter tout de suite l’emploi des enfants dans la guerre, les violations contre des femmes et des enfants mais surtout d’arrêter cette mutinerie», a déclaré  Peter Blomeyer.

Le 11 septembre, Human Rights Watch avait accusé ces rebelles de crimes de guerre commis à grande échelle, y compris des exécutions sommaires, des viols et des recrutements forcés. Trente-trois des personnes exécutées étaient des jeunes hommes et des garçons qui avaient tenté de quitter les rangs des rebelles, selon l’ONG. Les responsables du M23 avaient alors nié que leurs troupes ou eux-mêmes aient commis des crimes, démentant les allégations de recrutements de force et d’exécutions sommaires.

Le diplomate allemand a de nouveau condamné l’appui que Kigali apporte à la rébellion du M23, qui sévit au Nord-Kivu depuis mai dernier:

«Nous condamnons cette mutinerie et son soutien. Nous avons demandé au Rwanda de s’expliquer par rapport aux révélations des experts des Nations unies. Nous n’avions pas reçu une réponse convaincante. Alors, nous avons suspendu notre aide budgétaire au Rwanda, d’un montant de 21 millions d’euros.»

Le ministère allemand au Développement, cité par l’agence Reuters, avait indiqué, samedi 28 juillet, que Berlin suspendait 21 millions euros (26 millions de dollars) de ses contributions au budget du Rwanda, planifiées à partir de cette année jusqu’en 2015.

Deux jours auparavant, les Pays-Bas étaient le premier pays  européen à avoir annoncé la suspension de leur aide au développement accordée au Rwanda pour la même raison. Cette aide est évaluée à 5 millions d’euros soit 6,160 millions USD).

Les USA avaient déjà donné le ton, samedi 21 juillet, en suspendant son aide militaire au Rwanda évaluée à 200 000 dollars américains. Ces fonds étaient destinés à financer une académie militaire rwandaise pour des officiers non gradés, avait précisé la porte-parole du Département d’Etat. Ils seraient désormais être réaffectés sur un autre pays, avait-elle poursuivi, sans le nommer.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner