Kinshasa: la foire de l'université congolaise s’ouvre ce lundi

Une vue du site de l’Université de Kinshasa(Unikin), 18/01/2011.

La 3e édition de la conférence de chefs d’établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) a ouvert ses portes, ce lundi 8 octobre. Cette édition est axée sur le thème  «prélude à une réforme axée sur l’enseignement professionnel et la formation pratique». 

Comme les deux précédentes éditions, toutes les 11 provinces sont représentées à cette conférence. Chaque institut et université a son stand où sont exposées des œuvres d’esprit, notamment des produits réalisés par les étudiants.

Ces assises constituent un cadre de concertation, d’échanges d’expériences d’établissements de l’ESU. Il s’agit de «réfléchir et d’apporter des solutions aux problèmes cruciaux de la RDC, exposer les produits et susciter sur l’ensemble du territoire national une saine émulation», a expliqué le ministre de tutelle,  Bonaventure Tchelo Lotshima.

Un accent particulier est mis, cette année, sur l’enseignement professionnel et la formation pratique. Le recteur de l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (IFASIC), Jean Lucien Kitima, donne l’importance que revêt cette conférence pour chaque chef d’établissement universitaire:

«Il est question que le public découvre ce que nous faisons à l’université, parce qu’il y a le trinum ‘Enseignement, recherche et société’. Ça suppose que la société ne savait pas ce que l’université ‘fabrique’. Ce sont des œuvres d’esprit qui édifient l’esprit et qui ouvrent les portes vers les entreprises.»

A la différence de précédentes expositions, la présente édition reçoit les centres et instituts de recherche. Ces derniers présenteront les résultats de leurs recherches ainsi que les leurs inventions, a indiqué le directeur de cabinet du ministre de l’ESURS, Deogratias Kimenya.

Cette nouveauté a été rendue possible avec la fusion des ministères de l’Enseignement supérieur et universitaire et de la Recherche scientifique, a-t-il expliqué.

Deogratias Kimenya a souligné l’importance de ce rendez-vous scientifique:

«Cette expo constitue le lieu de réflexion au sujet de [diverses] questions. Il s’agit particulièrement de la valeur qu’on doit accorder à nos inventeurs, à nos savants, à nos chercheurs en partenariat avec les pays du monde 

Ces assises sont prévues pour quatre jours, soit du lundi 8 au jeudi 11 octobre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner