Province Orientale : un député provincial souhaite l’interpellation de la Sokimo à l’Assemblée nationale

Willy Bafoa, Administrateur Délégué de la Sokimo, décembre 2010, Bunia RDC

Le député provincial Dieudonné Watsa, élu du territoire de Passa, en Province Orientale, souhaite que les dirigeants de la Société minière de Kilo-Moto (Sokimo) soient interpellés à l’Assemblée nationale pour mauvaise gestion. Au cours d’un point de presse tenu samedi 6 octobre à Bunia, cet élu accuse la Sokimo d’avoir mal géré plusieurs dizaine de millions de dollars américains accordés par ses partenaires, dont la compagnie minière Kibali Gold Project. Le député affirme notamment que plus de 5 000 agents de la Sokimo ne sont pas payés depuis plus de sept mois.

Pour Dieudonné Watsa, il est inconcevable que la Sokimo soit dans l’incapacité de payer ses employés après tous les fonds qu’elle a reçus.

« La Société Sokimo, dans ses partenariats avec Kibali Gold, est parmi les actionnaires. La Sokimo avait 30%, mais le gouvernement en a vendu 20. C’était de l’argent liquide donné à la Sokimo pour lui permettre de se réorganiser. De l’argent qui a été très mal géré. A Bunia, les travailleurs ne sont pas payés. A Watsa, c’est la même chose depuis 7 mois. La Sokimo a une grande responsabilité. Elle a déjà reçu beaucoup de millions de Kibali. Qu’est ce qu’elle en a fait », s’est-il interrogé.

Le député provincial a plaidé pour l’interpellation des dirigeants de cette entreprise par les députés nationaux élus de l’Ituri et du Haut Uélé, afin d’exiger qu’elle justifie l’utilisation des fonds reçus.

« C’était plusieurs dizaines de millions qui avaient été donnés à la Sokimo. La population et moi, nous nous demandons ce qu’on a fait de cet argent. Nous avons des représentants au niveau national, ils doivent l’interroger. Ce n’est pas un problème de politique mais de gestion », a-t-il affirmé.

De son côté, le directeur Général par intérim de la Sokimo, Michel Makaba, a invité l’élu de Watsa à entrer en contact avec lui en vue de débattre du sujet, précisant que des démarches sont en cours pour décanter la situation de la paie de travailleurs.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Bunia: l’arrestation d’un exploitant minier divise les instances judiciaires civiles et militaires

L’or de Nizi: la Sokimo menace de résilier le contrat de Chantier David

Bunia : un partenariat Sokimo – Hydroforce pour améliorer la desserte en électricité

Bunia: contradictions entre le district et la province dans un conflit de bail impliquant la Sokimo

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner