Joseph Olengakoy : « Nous participons tous à l’assassinat de la République »

Joseph Olenga Nkoy. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président du parti politique Forces novatrices pour l’union et la solidarité (Fonus), Joseph Olengakoy, a interpellé la population congolaise sur ce qu’il qualifie d’« assassinat de la République ». Dans une conférence de presse mercredi 10 octobre à Kinshasa, l’opposant a affirmé que l’absence d’une armée forte en RDC, pousse le gouvernement à se reposer sur les forces de la Mission des Nations unies (Monusco), créant ainsi un déséquilibre dans l’Etat.

« Il y a un problème dans le pays. Nous participons tous à l’assassinat de la République. Nous devons prendre conscience. Aujourd’hui, on est en train de le mettre dans une ambulance, et bientôt il sera conduit vers le cimetière. Il faut que nous refusions cela », a-t-il affirmé.

Pour Joseph Olenghankoy, les Congolais doivent se lever afin de prendre eux-mêmes leur destinée en main.

« Toute notre force aujourd’hui est posée sur la Monusco, une force étrangère. Donc, notre pays n’a plus de secret. Tous les Etats du monde sont ici. Ils connaissent vos langues, ils ont maîtrisé tous vos dialectes. Quand vous remarquez même les points de presse de la Monusco, les développements que ces colonels et capitaines vous font, est des fois dix fois mieux », a-t-il soutenu.

L’ancien ministre des Transports, sous le régime “1+4″, s’étonne que même l’information d’Etat soit donnée à la presse nationale par la Monusco.

« Qu’est qui empêche notre armée de faire un point de presse par semaine ? Là, vous aller sentir le déséquilibre d’Etat », a-t-il déclaré.

Joseph Olengakoy s’est engagé, par ailleurs, à mobiliser les membres de l’opposition afin de susciter leur unité.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Joseph Olengakoy : « Mon plus grand fétiche, c’est le peuple congolais »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner