Sud-Kivu: reddition de 4 miliciens Maï-Maï à Walungu

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Quatre Maï-Maï, dont deux mineurs, se sont rendus, jeudi 18 octobre, au contingent pakistanais de la Monusco basé à Walungu dans le Sud-Kivu. Ces miliciens se sont dits fatigués des combats continuels contre l’armée congolaise et de mauvaises conditions dans lesquelles ils ont vécu durant quatre mois dans la forêt de Mugaba, selon le président de la société civile du territoire. 

Les deux mineurs ont été mis à la disposition du processus Démobilisation, désarmement, réinstallation et réinsertion  (DDRR) et les deux autres sont retenus au commandement du bataillon cadre à Walungu-centre en attendant leur transfert a l’état-major des opérations à Bukavu.

Ces Maï-Maï ont dit se rendre par ce qu’ils sont fatigués des attaques continuelles contre les militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Ils ont affirmé que leur objectif était plutôt d’attaquer les rebelles rwandais des FDLR et tous les militaires rwandophones et non les FARDC.

De plus, selon leurs témoignages, ils étaient fatigués des conditions de vies dans la forêt de Mugaba, où ils ont passé quatre mois.

lire aussi sur radiookapi :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner