Procès Chebeya en appel: «Les Amis de Nelson Mandela» récuse la justice congolaise

Les juges militaires membres de la Cour militaire ce 9/05/2011 à Kinshasa, lors du procès Chebeya à la prison centrale de Makala. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les Amis de Nelson Mandela, une ONG congolaise de défense des droits de l’homme, a récusé vendredi 26 octobre la justice congolaise dans le procès sur l’assassinat du défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya. Selon le coordonnateur de cette ONG, cette justice s’est décrédibilisée en rejetant le témoignage de Paul Mwilambwe, qui se présente comme un policier ayant été témoin de l’assassinat de Floribert Chebeya par des policiers.

Dans un témoignage diffusé sur RFI, un homme se présentant comme Paul Mwilambwe, ancien policier en fuite, affirme avoir assisté à l’assassinat du président de l’ONG de défense des droits de l’homme La voix des sans voix (VSV), il y a deux ans, dans les locaux de la police à Kinshasa.

Lors d’un point de presse à Kinshasa, le porte-parole du gouvernement a rejeté ce témoignage, doutant de son authenticité.

Pour l’ONG les Amis de Nelson Mandela, il s’agit bien de Paul Mwilambwe et son témoignage est crédible.

Par conséquent, affirme Robert Ilunga, le coordonnateur de cette ONG, il faut désormais se tourner vers la justice internationale pour conduire ce procès.

«Si on trouve que dans le chef du général John Numbi il n’y a rien, qu’on prenne quand même le courage de le réhabiliter. Si on trouve que ceux qui sont en prison le sont suite à des rumeurs, qu’on les libère. Nous nous sommes dit, que ça s’arrête, que ça continue, ça ne nous intéresse pas, parce que nous trouvons que le résultat sera toujours en faveur de personnes qui ne méritent pas d’être sauvées», a-t-il affirmé.

Pour les Amis de Nelson Mandela, « la justice internationale doit se saisir du dossier ».

Lors de l’audience du 23 octobre, la Haute cour militaire a rejeté la demande des parties civiles de voir le général John Numbi comparaître comme prévenu et le journaliste belge Thierry Michel comme témoin dans le procès Chebeya.

Les parties civiles considèrent l’ex-chef de la police suspendu de ses fonctions en juin 2010, comme principal suspect dans l’assassinat du militant des droits de l’homme Floribert Chebeya et de son collègue Fidèle Bazana.

La Haute cour militaire a déclaré «les requêtes introduites par les parties civiles régulières et donc recevables», mais a rejeté «la demande tendant à constater l’implication du commissaire divisionnaire principal John Numbi, car non saisie quant à ce».

Elle aussi rejeté la demande de la comparution de l’auditeur général et de l’auditeur militaire supérieur dans ce procès.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Procès Chebeya en appel: le général John Numbi ne comparaîtra pas

La Prospérité : « Affaire Chebeya, John Numbi : La Haute cour a tranché ! »

RDC: le général Numbi échappe au procès de l’affaire Chebeya-RFI

RDC: le pouvoir conteste l’identité du témoin Paul Mwilambwe dans l’affaire Chebeya – RFI

RDC : François Hollande a inauguré la médiathèque Floribert Chebeya à Kinshasa

Affaire Chebeya: l’ONG VSV fustige les « menaces » du général John Numbi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner