Kinshasa : la police arrête des présumés bandits après un bouclage à Yolo

Exhibition de la Police le 4/07/2012 à Kinshasa, lors de la présentation de la nouvelle unité spécialisée à lutter contre des gangsters, communément appelé «Kuluna». Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police a bouclé  le quartier Yolo-Nord à Kinshasa la nuit du dimanche 4 au lundi 5 novembre. Des témoins rapportent que les policiers ont débarqué dans ce quartier vers 2 heures du matin pour contrôler les maisons à la recherche des membres de gangs. Ces derniers s’attaqueraient régulièrement à des passants dans la commune de Kalamu. L’opération aurait mobilisé près d’une centaine de policiers.

Les responsables de la police assurent, sans donner de chiffres précis, que plusieurs présumés bandits, appelés communément « kuluna », ont été arrêtés.

Les habitants du quartier ont apprécié cette opération mais certains en ont déploré la brutalité.

« Nous avons été surpris par la police qui est venue brutaliser les portes dans des heures tardives. Certains policiers ont même escaladé les murs pour entrer dans des parcelles et prendre des garçons soupçonnés d’être des Kuluna », s’est plaint un habitant.

D’autres ont proposé que les autorités de la police informent à l’avance la population de la tenue de ce type d’opération.

Mais le commissaire provincial de la Police nationale congolaise, le général Oleko indique que de telles opérations ne peuvent pas être annoncées à l’avance au risque d’alerter les personnes recherchées. « Les opérations comme celles-là doivent être faites avec beaucoup de discrétion », soutient-il.

Interrogé au sujet des probables dérapages, le général Oleko a indiqué qu’il veillerait prochainement à ce qu’il y en ait de moins en moins.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner