Nord-Kivu : l’Unicef condamne l’enlèvement de deux agents de la zone de santé de Binza

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

L’agence des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et ses partenaires ont dénoncé samedi 10 novembre l’enlèvement de deux agents de la zone de santé de Binza, dans le Rutshuru, et demandé leur libération immédiate. Le territoire de Rutshuru est actuellement occupé par les rebelles du M23 qui y ont installé une administration parallèle.

Selon Jean Metenier, coordinateur de l’Unicef à Goma, ces deux agents, un technicien du développement rural et un comptable, ont été kidnappés par des hommes armés vendredi 8 novembre, non loin de la frontière ougandaise, alors qu’ils menaient des activités de vaccination.

Il déplore le fait que des agents de a santé deviennent la cible des groupes armés.

«Il est évident que les activités de vaccination sont maintenant perturbés sur l’axe Nyamilima- Mushasa du fait de cet incident, et on risque d’avoir des répercutions même au-delà de cette zone, sachant que, si maintenant le personnel de santé devient la cible des groupes armés, ces gens vont certainement être beaucoup plus hésitants pour conduire leurs activités», a-t-il affirmé.

Jugeant cet incident extrêmement regrettable, Jean Metenier demande la libération immédiate de ces agents sanitaires.

«On demande un libre accès à tout le personnel sanitaire pour qu’ils puissent conduire leurs activités dans le territoire de la RDC, quelle que soit la situation sécuritaire», a-t-il plaidé.

Pour Unicef, l’accès à la santé et à la vaccination sont des droits des enfants, des femmes, et de la population toute entière, et doivent par conséquent rester accessibles à tous.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Irumu: des hommes armés s’attaquent aux paysans du mont Hoyo

Nord-Kivu: les prêtres enlevés à Mbau sont vivants, selon la société civile

Nord-Kivu : trois prêtres enlevés par des hommes armés dans un couvent à Mbau

Nord-Kivu: l’Eglise catholique est toujours sans nouvelles de ses prêtres enlevés à Mbau

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner