RDC: les députés provinciaux de l'Equateur destituent le gouverneur Baende

Baende, gouverneur de la province d’Equateur

Les députés provinciaux de l’Equateur ont voté, ce lundi 17 décembre, la motion de défiance introduite le vendredi par Deu Fananze contre le gouverneur Jean-Claude Baende. Selon le président de l’assemblée provinciale, Gontran Ibambe, sur les soixante-douze députés provinciaux présents, soixante-dix ont voté pour la destitution du gouverneur, deux ont voté contre. L’assemblée provinciale de l’Equateur compte cent huit députés. La même source rapporte que l’opération de vote a été interrompue juste avant le dépouillement des résultats. « Les gardes du corps du gouverneur se sont introduits dans la salle pour semer la terreur mais nous avons protégé l’urne », révèle-t-il.

Après le départ de ces gardes à la suite de l’intervention des policiers, poursuit Gontran Ibambe, le bureau s’est réuni avec les députés présents dans l’hémicycle pour faire le dépouillement.

«Par conséquent, la motion de défiance contre le gouverneur est adoptée et le résultat publié», conclut-il.

Les députés provinciaux de l’Equateur accusent Jean-Claude Baende de mauvaise gestion et d’incompétence. Ils lui reprochent également d’avoir fermé à plusieurs reprises l’Assemblée provinciale pour éviter que la motion de déchéance introduite contre lui ne soit examinée. Le gouverneur est aussi accusé d’entretenir une milice dénommée « les combattants de Jean-Claude Baende ».

En octobre 2010 déjà, un groupe de députés provinciaux de l’Equateur dits « légalistes » avaient accusé leur bureau de bloquer la motion de défiance contre le gouverneur.

Leur motion avait été jugée recevable mais le bureau de l’assemblée provinciale avait estimé que la requête ne pouvait pas être soumise au vote à la plénière, le gouverneur étant absent de la province.

Le samedi 15 décembre dernier, les militants de l’Alliance des démocrates humanistes (ADH), parti politique du gouverneur de province de l’Equateur Jean-Claude Baende, ont manifesté contre la dernière motion de défiance initiée contre leur leader. C’est cette motion qui a été votée ce lundi.

Deux députés accusés par ces manifestants de vouloir déstabiliser Jean-Claude Baende, ont été tabassés et grièvement blessés.

Le rapporteur de l’assemblée provinciale de l’Equateur, Louis Manzomba, a accusé ces militants d’agir en complicité avec la police.

Pour tenter de résoudre cette crise, une délégation gouvernementale et parlementaire en provenance de Kinshasa est arrivée à Mbandaka le dimanche.

Après José Makila, Jean Claude Baende est le deuxième gouverneur de l’Equateur à être destitué depuis 2006.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner