Ituri: 3 militaires tués dans des affrontements entre les FARDC et des déserteurs

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Trois militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) ont été tués et quatre autres blessés dans des affrontements dimanche 16 décembre à Pangoy, à 120 Km de Mambasa, en Ituri (Province Orientale), entre l’armée et des déserteurs commandés par un certain colonel Hilaire. Ces derniers auraient réussi à déloger les FARDC de leur position dans ce secteur, selon des sources administratives et sécuritaires.

Près des deux cents hommes lourdement armés du colonel Hilaire ont attaqué les positions des FARDC et leur ont repris les localités de Pangoy, Itembo, Bambu, Pasapela et TP.

L’armée avait pourtant réussi, il y a une semaine, à déloger les hommes du milicien Morgan de ces localités.

Selon les sources concordantes, ces déserteurs seraient venus du Nord-Kivu dans le but d’occuper la réserve d’or de Pangoy, très riche en ressources minières, qui était occupée par le milicien Morgan depuis quatre mois.

L’administrateur du territoire de Mambasa affirme que le comité de sécurité locale prend des dispositions pour répondre à cette situation.

Le commandant de bataillon de FARDC, de son côté, est resté jusque là injoignable.

Il y a une semaine, les FARDC avaient lancé la troisième phase de l’opération «Safisha Mambasa» destinée à « traquer le chef rebelle Paul Sadala, alias Morgan et ses hommes».

Ils avaient réussi à contrôler Pangoy et le deuxième secteur d’Elota avant d’en être finalement délogés par les hommes du colonel Hilaire.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Province Orientale : les FARDC récupèrent plusieurs localités occupées par les hommes de Morgan

Ituri : les miliciens fidèles à Morgan prennent le contrôle de 5 nouveaux villages

Province Orientale : un chef coutumier décapité par les Maï-Maï de Manu à Lumu

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner