Kasaï-Occidental: inhumation des 2 personnes tuées à coups de machette à Mweka

Quelques membres d’une famille visitant des tombes de leurs parents ce 1/08/2011 à Kinshasa au cimetière de Kinkole. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Deux personnes tuées à coups de machette à Inema I, près de la localité de Nkinda, à 40 km de la cité de Mweka (Kasaï-Occidental) ont été inhumées lundi 31 décembre, en présence des agents du parquet et de la police nationale. La propriétaire d’un champ de maïs a été tuée par coups de machette par un voleur tué lui aussi de la même manière par les proches de la première victime.

Selon l’administrateur du territoire de Mweka, tout était parti lorsque Madame Sangi Tshikapa, mariée et mère de deux enfants, avait surpris un certain Mingashanga en train de voler le maïs dans son champ.

Pris la main dans le sac par Mme Sangi qu’accompagnée son amie, le voleur avait opté d’assassiner la propriétaire du champ à l’aide de sa machette.

Ayant réussi à se sauver, l’amie de la victime a rapporté l’affaire au village tout en identifiant le bourreau.

Lundi, les membres de la famille de la victime ont recherché et trouvé le bourreau de leur sœur dans la forêt et l’ont aussi tué à coups de machette.

La tension est montée d’un cran lorsque les membres de la famille de Madame Sangi ont cherché à achever aussi la femme de Mingashanga.

La police est arrivée de Mweka pour calmer la tension entre les deux familles en conflit. Pendant ce temps, l’amie de Sangi et la femme de Mingashanga sont gardées en sécurité à Mweka.

Des témoins affirment qu’un calme apparent règne dans la localité d’Inema I où la police a renforcé sa présence.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner