Kasaï-Oriental : plus de 15% d' enfants meurent avant 5 ans, selon l’INS

Enfant africain. Photo kobason.spaces.live.com

Plus de 15% d’ enfants du Kasaï-Oriental meurent avant d’atteindre l’âge de cinq ans, selon un rapport de l’Institut National des Statistiques (INS) présenté jeudi 3 janvier 2013 et couvrant la période de 2010 à 2012. Selon le directeur provincial de l’INS, d’autres enfants souffrent d’une malnutrition chronique. Cette situation est pire dans les milieux ruraux.

Selon ce rapport, c’est plus de cent cinquante six enfants sur mille qui meurent avant d’atteindre leur cinquième année, particulièrement dans les milieux ruraux.

Cette forte mortalité infantile serait due à la mauvaise couverture vaccinale, le manque d’eau potable, l’absence d’installations hygiéniques, la mauvaise qualité de la nourriture et le non assainissement du milieu.

Par ailleurs, le directeur provincial de l’INS, Léon Kaya, affirme que la situation de la femme n’est pas à envier non plus.

Selon lui, celle-ci continue à souffrir de sa sous représentation dans les sphères de prise des décisions et n’a souvent pas droit à la parole même au sein de la famille, notamment à cause de son analphabétisme.

L’INS recommande l’instruction de la femme et l’amélioration de la couverture vaccinale des enfants, ainsi que l’amélioration de la qualité de l’alimentation, de la desserte en eau potable, et, enfin, l’assainissement du milieu environnemental.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Comment lutter contre la mortalité infantile en RDC ?

Comment prévenir la mortalité des enfants avant 5 ans ?

Province Orientale : la Monusco dote le groupement Dele d’une maternité

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner