Un groupe de rebelles et de miliciens de Morgan occupent Mambasa

Les FARDC en patrouille dans l’Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

La cité de Mambasa-centre, située à plus de 160 km au Sud-Ouest de Bunia, chef-lieu du district de l’Ituri (Province Orientale), est, depuis tôt ce matin, sous occupation des hommes du chef milicien Maï-Maï Paul Sadala alias Morgan et des rebelles d’un certain Hilaire Kombi.

Le commandant de la zone opérationnelle des FARDC en Ituri, colonel Fal Sikabwé, affirme que ces déserteurs des Forces armées de la RDC (FARDC) seraient venus de la province du Nord-Kivu.

Tous les deux groupes armés, opérant dans une sorte de coalition, demandent aux civils qui sont encore dans la cité de Mambasa de rester dans leurs habitations en attendant la fin de ratissage.

A Bunia, des sources militaires promettent de reconquérir la cité de Mambassa au plus tard lundi avant 6 heures du matin.

En attendant, des civils, des autorités politico-administratives locales, des policiers et certains militaires qui ont décroché ce matin de leurs positions face aux assaillants, sont visibles sur la route en direction de la cité de Komanda, à 90 km au Nord de Mambasa-centre.

D’autres civils ont pris l’axe Mambasa-Beni vers Bela ainsi que Mambasa-Mungbére, vers le district du Haut Uélé (Province Orientale).

Joint au téléphone, un rescapé, avec sa femme et ses enfants relate les faits:

«On entendait la détonation des obus depuis hier soir mais ce n’était pas encore beaucoup. Ce matin, l’administrateur du territoire avait demandé à la population de rester calme, affirmant que la situation est sous contrôle des FARDC. Quelques minutes seulement après sa déclaration, on a entendu des tirs nourris en armes lourdes et légères vers la route qui mène vers Kisangani. Il y a eu débandade au sein de la population de Mambassa».

Les FARDC viennent de perdre le contrôle de Mambasa-centre 48 heures seulement après le passage de de leur chef d’état major des Forces terrestres, lieutenant général François Olenga.

Cet officier militaire avait dit être venu traquer le chef milicien Paul Sadala Alias Morgan.

Mambasa est un important carrefour dans le territoire du même nom, district de l’Ituri et facilite le trafic socio-économique sur les axes Mambasa- Kisangani, Mambasa-Beni-Butembo en passant par Komanda et Kisangani-Bunia.

Au moins une centaine de véhicules utilisent ces axes routiers pour des échanges économiques entre les différentes villes et cités. Les véhicules en provenance de l’Ouganda les approvisionnent en produits manufacturés. Les populations se déplacent entre ces villes et cités au quotidien pour des raisons diverses, particulières d’affaires.

La population sur place affirme que l’occupation à long terme de cette cité par les miliciens risque de provoquer l’asphyxie dans cette région.

Pour preuve, depuis ce matin, une centaine de véhicules est immobilisée à Komanda et Lolwa, deux centres commerciaux situés à 75 et 108 km au Sud de Bunia.

Mambasa constitue également la réserve de faune à okapi qui fait partie du patrimoine mondial . Cette réserve avait été attaquée il y a quelques mois par des hommes de Morgan.

La cité de Mambasa est également riche en or, en bois et autres minerais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner