Kampala: «Les consultations font partie du dialogue», affirme l’abbé Malu Malu

Apolinaire Malu Malu, président de la CEI

L’abbé Apollinaire Malu Malu, chef des experts de la délégation de Kinshasa aux pourparlers de Kampala avec les rebelles du M23, a estimé lundi 7 janvier, que le dialogue a repris, même si il n’y a pas encore de plénière.

Concernant les consultations que le médiateur ougandais mène séparément entre les deux délégations, l’abbé Malu Malu a déclaré : «Les consultations font partie du dialogue. C’est après consensus avec les deux parties qu’il peut convoquer la plénière. Il a pu rencontrer le chef de notre délégation et il devait également voir le chef de la délégation du M23».

Les délégations du gouvernement et des rebelles du M23 affichent déjà complet dans la capitale ougandaise après la trêve de deux semaines observée pour les fêtes de fin d’année.

Annoncée pour le 4 janvier dernier, la reprise des pourparlers directs entre les deux parties se fait toujours attendre.

Les rebelles du M23 se sont retirés de Goma le 1er décembre mais occupent toujours plusieurs localités du Nord-Kivu.

Mais personne n’était en mesure de donner la date exacte de la reprise de la plénière entre le gouvernement et le M23.

Les rebelles demandent un accord de cessez-le-feu avant la poursuite des pourparlers directs. Ce que refuse le gouvernement congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner