Province Orientale : plus de 400 ménages centrafricains réfugiés à Bondo, sans assistance

Vue du fleuve Congo, non loin de Kisangani, Province Orientale 2002.

Le territoire de Bondo dans la Province Orientale enregistre depuis trois semaines un afflux de réfugiés centrafricains. Ceux-ci fuient la guerre dans leur pays. La société civile locale affirme que ces réfugiés ne reçoivent aucune assistance. La première vague est dénombrée à plus de quatre cent ménages, selon les sources proches de réfugiés et la direction générale de migration, Direction générale de migration (DGM/Bondo).

Enfants et adultes centrafricains venus de plusieurs localités centrafricaines se sont réfugiés à Bondo, situé à plus de 500 Kilomètres au nord de Kisangani dans la Province Orientale. Ils viennent des localités de Dembia, Zemio, Damara, Bambari, Bangasu et Depressaka. Ils sont arrivés transportant leurs effets personnels à vélo ou sur la tête. Ils ont aussi gagné plusieurs localités du Nord de Bondo.

Aucune structure étatique ne s’est encore occupé de ces réfugiés  souligne la société civile. Ils n’ont reçu aucune aide et n’ont pas été identifiés jusqu’à présent, ajoute la Société civile locale. Certains de ces refugiés ont été accueillis par les membres de leurs familles vivant en RDC. D’autres, par contre, montent des cases en  bois et feuilles d’arbres pour se mettre à l’abri des intempéries.

Le président de la société civile de Bondo, Evariste Mbooto affirme qu’il faut du temps pour organiser le retour de ces réfugiés  malgré l’amélioration de la situation politique en République centrafricaine où un accord de cessez-le-feu vient d’être signé entre le président Bozize et la rébellion.

Evariste Mbooto déclare  que la plupart des réfugiés sont traumatisés et ne veulent pas entendre d’un éventuel retour dans leur pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner