Nord-Kivu : 4 personnes tuées dans les affrontements entre deux milices à Kisharo

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu’il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Trois civils et un combattant Maï-Maï ont trouvé la mort après les combats qui ont opposé, mardi 22 janvier à l’aube, le groupe de combattants Maï-Maï Shetani et ceux du Mouvement populaire d’autodéfense (MPA), une nouvelle milice constituée essentiellement des jeunes hutus, à Kisharo, à plus de 90 Km au Nord-est de Goma, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Malgré le calme précaire revenu en fin de matinée, la société civile locale craint la résurgence d’un conflit interethnique dans ce secteur.

Des témoins rapportent que les combattants du MPA ont attaqué les positions des Maï-Maï Shetani à Kisharo, chef-lieu du groupement Binza, autour de 5h30 le matin.

Après près de trois heures de violents affrontements, ces assaillants se sont repliés vers Kasave, à 12 km au sud est de Kisharo toujours contrôlée par des Maï-Maï shetani.

Des sources administratives et hospitalières à Nyamilima affirment que deux combattants Maï-Maï Shetani ont aussi été blessés.

Les habitants se sont terrés chez eux pendant ces affrontements, selon certains acteurs de la société civile locale, qui, à la suite de ces affrontement, disent craindre la résurgence d’un conflit interethnique entre les Hutus et les Nande, tribu à laquelle appartient le chef des Maï-Maï Shetani.

Cette structure citoyenne invite les autorités à s’impliquer rapidement dans la résolution de cette crise.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Katanga: des Maï-Maï ont tué deux personnes au village de Mandumbwila

Nord-Kivu : 5 morts dans des affrontements entre FARDC et miliciens à Bingi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner