Katanga: le vol d’un câble à haute tension plonge une partie de Likasi dans le noir

Poste de dispersion d’Inga où l’électricité part vers les lignes HTA (SNEL), 2006.

Une grande partie de la commune de Kikula, dans la ville de Likasi (Katanga) est sans électricité depuis dimanche 27 janvier. Mille six cents mètres de câbles électriques ont été dérobés sur la ligne haute tension de cette ville, la seconde fois en une semaine. Déjà, les grandes industries, dont la cimenterie de Katanga, ainsi que les petites et moyennes entreprises enregistrent des pertes, selon le président de la fédération des entreprises du Congo à Likasi.

Selon le bourgmestre de la commune de Kikula, au total 3600 mètres de câble électrique à haute tension ont été volés en moins d’une semaine.
Ces vols préjudicient la population de cette commune privée d’électricité depuis deux jours. De plus, toutes les activités commerciales requérant de l’énergie électrique sont bloquées.
Le chef de division, poste et ligne Likasi Société nationale d’électricité (Snel) indique que toutes les entreprises minières desservies par cette ligne ne fonctionnent pas.
La grande cimenterie du Katanga non plus ne fonctionne pas. Son manager parle de «pertes énormes».
Selon le chef de division, poste et ligne Likasi Snel, des dispositions sont en train d’être prises pour instaurer des patrouilles de postes de surveillance du réseau.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner