RDC : les opérateurs téléphoniques ont déclaré 12 millions de minutes d’appels de plus en janvier

Une vue de la façade d’un des Shops de la Société de téléphonie Cellulaire Vodacom Congo, le 03/01/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Le ministre de Poste, télécommunication et nouvelles technologies de l’information et de la communication, Kin-Kiey Mulumba, a déclaré, jeudi 14 février, que les opérateurs téléphoniques ont déclaré plus d’appels venant de l’étranger en janvier que d’habitude. Ils ont déclaré 32 millions de minutes d’appels alors que la moyenne mensuelle est de 20 millions.

Pour le ministre, cette augmentation est liée « à la peur du dispositif de vérification » que le gouvernement compte mettre en place. Kin-Kiey Mulumba, qui accuse les opérateurs téléphoniques de déclarer moins d’appels venant de l’étranger qu’ils n’en reçoivent en réalité, a annoncé en janvier dernier avoir reçu le matériel nécessaire pour vérifier si les déclarations des opérateurs mobiles sont conformes au nombre réel d’appels reçus.

C’est le consortium franco-américain Agilis International et Entreprise Telecom qui est chargé d’assurer cette vérification.

« Depuis que cette campagne a été lancée, peur du gendarme ou quoi, nous assistons à une augmentation importante des appels internationaux entrant », a expliqué Kin-Kiey Mulumba, invitant les opérateurs téléphoniques « à remettre les données nécessaires afin qu’au cours de ce mois de février, ce système de vérification [appelé Gateway] puisse fonctionner ».

Le 14 janvier dernier, le ministre avait indiqué que selon un centre d’observation des appels téléphoniques basés en Angleterre, la RDC reçoit 120 millions de minutes. Le piratage téléphonique coûterait à l’Etat congolais 12 millions de dollars américains chaque mois.

La fibre optique pour le 19 mars

Au cours de la même conférence de presse, les journalistes ont interrogé Kin-Kiey au sujet de la fibre optique.

Le patron de la Société commerciale des postes et télécommunications (SCPT), Placide Mbatika, a annoncé que « sauf changement de dernière minute », la RDC sera connectée le 19 mars prochain.

« Les ingénieurs d’Alcatel qui sont sur place à Moanda ont commencé à faire des tests. Ces tests sont  concluants. Ils ont  fait une prévision pour que la fin des travaux ait lieu mi-mars », a-t-il déclaré.

Le même responsable avait déjà promis la connexion de la RDC à la fibre optique pour le début du mois de novembre 2012 après que le pays avait raté une première occasion au mois de mai de la même année.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner