Nord-Kivu: une attaque contre les positions des Mai-Maï APCLS fait 3 morts à Kitchanga

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Des personnes armées non autrement identifiées ont attaqué les positions des miliciens de l’Alliance du peuple du Congo  libre et souverain (APCLS) dans la nuit du dimanche 24 février à Kitchanga dans le Nord-Kivu. Le bilan fait état de trois morts et six blessés, selon les sources locales et la société civile. Le calme est revenu lundi matin et les activités économiques reprennent.

Selon la société civile, l’échange des tirs a commencé  à 20 heures locales dans le camp des déplacés de guerre à Kahe, l’un de  quatre quartiers de Kitchanga.

Les personnes armées ont commencé par attaquer les camps des déplacés, pour finir par les positions des Maï-Maï de l’Alliance du peuple du Congo  libre et souverain (APCLS). Selon les chefs coutumiers, les assaillants ont déjà utilisé ce même mode opératoire lors d’une précédente attaque.

Jusqu’ici, la police s’est refusée à tout commentaire. Et la hiérarchie militaire  du 812è régiment basé à Kitchanga reste injoignable.

Depuis lundi matin, le calme revient timidement à Kitchanga.  Les élèves ont repris le chemin de l’école. Les boutiques et magasins ont rouvert leurs portes, de même que les bureaux de la chefferie Bashali Mokoto ainsi que ceux de la Police nationale Congolaise (PNC).

Les Forces armées de la RDC contrôlent la partie Sud de Kitchanga, une cite située à environ 120 km au nord-ouest de Goma dans le territoire de Masisi. Tandis que le Nord de la cité est sous administration des miliciens de l’APCLS.

Lire aussi sur radiookapi :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner