Nord-Kivu : les combats entre les deux factions du M23 se poursuivent à Rugari

Les combats qui opposent depuis trois jours les deux factions du M23 à Rugari, 40 km de Goma, se sont poursuivis ce lundi 11 mars. Les affrontements ont recommencé dès 7 heures locales en plein centre de Rugari et dans les collines surplombant cette localité. Des hommes fidèles à Makenga poursuivent ceux du colonel Baudouin Ngaruye et Bosco Ntaganda.

Un officier de Sultani Makenga affirme que leur mission est de neutraliser leurs dissidents et prendre contrôle de l’état major de Baudouin Ngaruye établi à Kibumba, à 10 km du lieu des combats.

Le porte-parole de l’aile du colonel Ngaruye affirme que sa faction détient toujours le contrôle de leurs positions initiales.

Des sources locales affirment que les blessés sont actuellement évacués à l’Hôpital général de Rutshuru pour des soins.

Les habitants de Rugari sont actuellement en fuite vers Rumangabo, Kibumba et dans les collines avoisinantes.
D’autres, qui n’ont pas eu le temps de sortir, restent terrer dans leurs habitations sous des multiples bombardements de deux camps.

Dimanche 10 mars, la société civile du Nord-Kivu a demandé à ces factions du M23 de mettre fin aux affrontements et aux violences contre la population civile. Selon elle, les combats ont fait une dizaine de morts parmi les civils et plusieurs maisons détruites depuis samedi dernier. Mais, les notables de Rugari, indiquent qu’au moins 5 civils ont trouvé la mort et 4 autres blessés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner