RDC: les députés appellent les communautés de Masisi à une cohabitation pacifique

Nyabiondo centre dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Les députés nationaux élus de Masisi appellent les communautés de ce territoire à cohabiter pacifiquement pour promouvoir la paix et le développement. Ils ont lancé cet appel, dimanche 17 mars à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, où ils visitaient les blessés des affrontements entre militaires et miliciens Maï-Maï APCLS, à Kitshanga.

«Toutes les communautés sont condamnées à rester ensemble dans le territoire de Masisi, il n’y a aucune communauté qui chassera l’autre», a déclaré Jules Mugiraneza, élu à Masisi.

Ces députés ont également demandé aux populations de Masisi de faire confiance aux Forces armées de la RDC (FARDC) et à la police qui, seules, peuvent les sécuriser.

Ils ont, par ailleurs, demandé au gouvernement central de bien prendre en charge la gestion de l’intégration des milices au sein des FARDC:

«Cela pour que ceux qui veulent rentrer dans les FARDC soient effectivement dans l’armée et qu’ils soient à mesure de neutraliser tous les autres qui refuseront d’intégrer l’armée régulière».

Durant leur séjour à Goma, ces députés nationaux ont remis une assistance en vivres aux blessés admis aux soins dans les hôpitaux de la place et ont envoyé une autre assistance à la population de Kitshanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner