Nord-Kivu: un groupe Maï-Maï occupe Mangurejipa, selon la société locale

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Des sources de la société civile de Mangurejipa rapportent que des miliciens Maï-Maï du groupe du colonel déserteur Hilaire Kombi occupent cette localité du territoire de Lubero depuis ce jeudi 22 mars dans la matinée. Le commandant FARDC à Lubero dément cette information et affirme que les combats entre militaires et miliciens se poursuivent.

Selon des sources locales, les Maï-Maï munis d’armes à feu ont attaqué la localité vers 1 heure locale du matin. Les combats avec les militaires basés sur place se sont déroulés jusqu’au lever du jour.

C’est vers 8 heures, raconte un membre de la société civile, que les combats se sont arrêtés. Les Maï-Maï qui contrôlent désormais la localité ont demandé à la population de vaquer à ses occupations, ajoute la même source.

« Faux », rétorque le  commandant de la police dans le territoire de Lubero, le colonel Serushago. Il précise que les hommes du colonel déserteur Hilaire Kimbo en provenance de Bunyatenge tentent  de prendre le contrôle de Mangurejipa mais, assure-t-il, « les FARDC restent  déterminées à ne pas décrocher ».

Pour sa part, le porte-parole de la société civile du Nord-Kivu, Me Omar Kavota, demande aux responsables du 5ème secteur des FARDC basé à Lubero de prendre « des mesures urgentes » pour sécuriser les habitants de Mangurejipa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner