Province Orientale: un nouveau chef du secteur contesté à Buma

Simulation de la maitrise de manisfestant par la police à Kisangani, décembre 2010.

Des habitants du secteur de Buma, en territoire de Yahuma, à plus de 400 km à l’Ouest de Kisangani (Province Orientale) s’oppose, depuis quatre jours, à la nomination de leur nouveau chef, nommé par l’ancien vice-gouverneur. Les sources locales affirment qu’ils ont même agressé, mardi dernier, l’administrateur du territoire assistant chargé de l’économie, finance et développement, venu  installer ce nouveau chef.

Ces habitants en colère ont organisé, le même mardi, une marche au cours de la quelle ils se sont affrontés avec ceux qui soutiennent ce nouveau chef du secteur.

Le député élu de la circonscription de Yahuma,  Patrice Bombelo Sanda, appelle la population au calme et indique que la nomination du chef de secteur relève de la compétence du ministre de l’Intérieur.

«Je demande à notre population d’être calme. Le ministre est saisi et une solution sera trouvée pour l’intérêt de tous car nous avons besoin de la paix dans le territoire de Yahuma. On ne peut pas nous y ajouter outre la souffrance l’insécurité», a indiqué Patrice Bombeto Sanda.

Des sources locales indiquent que le commissaire du district de la Tshopo, Pierre Bakoyi est en route pour Yahuma en vue de mener les enquêtes sur ce dossier.

La société civile de Yahuma appelle, elle, à une solution rapide pour une cohabitation pacifique de la population de cette contrée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires