Le gouvernement lance une campagne de solidarité en faveur de la population du Nord-Kivu

Des déplacés de guerre à l’EST de la RDCongo . (droits tiers).

Le ministre des Affaires sociales, Nawej Mundele, a lancé une campagne nationale de solidarité en faveur de la population du Nord-Kivu, ce samedi 13 avril à Kinshasa. Les fonds récoltés au cours de cette campagne de trois mois serviront à construire des « œuvres de solidarité »  tels que des écoles et des hôpitaux ou un stade, dans cette province meurtrie par la guerre. Le ministre des Affaires sociales a encouragé tout congolais de contribuer à la hauteur de ses moyens financiers. 

Nawej Mundele a expliqué qu’un compte Caritas sera ouvert dans une banque de la place afin d’y canaliser l’argent récolté lors de cette campagne de solidarité. La gestion des fonds a été confiée à l’ONG catholique Caritas Congo, a-t-il indiqué.

A la fin de la campagne, les fonds seront utilisés selon les besoins réels de la population bénéficiaire. Mais le ministre des Affaires sociales a insisté sur le caractère de l’œuvre :

« C’est pour une œuvre de solidarité et non d’assistance. C’est une contribution volontaire et qui vient du cœur des Congolais mais le gouvernement continuera à s’atteler aux besoins humanitaires avec les moyens de l’Etat », a-t-il souligné.

Aucun montant minimum n’a été fixé «  afin de permettre au gagne-petit de contribuer », a affirmé le ministre. Il espère cependant récolter un montant permettant au Gouvernement d’intervenir au Nord-Kivu et dans d’autres provinces de la RDC affectées par la guerre et les attaques des miliciens à répétition.

Les députés provinciaux du Nord-Kivu avaient invité le gouvernement congolais à déclarer leur province «zone sinistrée» afin que des allégements fiscaux soient accordés aux opérateurs économiques. Ils justifient leur démarche par la situation sécuritaire «désastreuse», qui ne permet pas aux opérateurs économiques de fonctionner normalement.

Le ministre des affaires sociales, Nawej Mundele, a expliqué qu’il s’agit là d’un problème d’ordre administratif que le ministère des finances est prêt à examiner. Entre temps, il a demandé aux opérateurs économiques de contribuer eux aussi à cette campagne nationale de solidarité avec la population du Nord-Kivu.

La province du Nord-Kivu, située dans l’Est de la RDC est en proie aux guerres depuis des décennies. Plusieurs groupes armés sont auteurs d’attaques à répétition dans cette partie du pays.

A l’exemple des miliciens du M23 qui avaient occupé la ville de Goma, chef-lieu de la province du 20 novembre au 1er décembre 2012.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (18)