RDC : l’anémie et le paludisme tuent des enfants à Tshumbe et Punia

KALEMIE. LA BONANA, Enfants sur la plage. Radio Okapi/François-Xavier MYBE

Une dizaine d’enfants de moins de cinq ans sont morts, en une semaine, de l’anémie sévère dans le centre diocésain de Tshumbe, territoire de Lubefu district de Sankuru (Kasaï-Oriental).

Des sources hospitalières affirment que la plupart de ces enfants meurent à la maison faute des soins appropriés.
A Tshumbe, les parents confient davantage des enfants malades aux prophètes et autres charlatans pour des séances de prières qu’aux médecins.

Le médecin-directeur adjoint de l’Hôpital général de Tshumbe, docteur Jean Claude Otshudi explique que les parents n’amènent pas leurs enfants à l’hôpital parce qu’ils sont pauvres. En outre, son hôpital n’a pas assez de ravitaillement en sang.

Cette anémie qui se manifeste chez les enfants de Tshumbe se caractérise par une fièvre élevée, des vomissements et la diarrhée ainsi que la perte de conscience. Trente deux enfants de moins de cinq ans ont déjà été transfusés en une semaine.

D’autres enfants décédés à Punia

Douze personnes, huit enfants et quatre adultes, sont décédées en l’espace d’une semaine du paludisme et d’autres infections mineures dans le territoire de Punia (Maniema).

Selon John Omandji, l’administrateur de ce territoire, des personnes qui sont mortes étaient également exposées à la malnutrition et elles manquaient de médicaments.

John Omandji s’est plaint qu’à Punia les centres médicaux et les pharmacies privées ne sont pas approvisionnées en médicaments depuis la fin des affrontements, il y a deux mois, entre les miliciens Raïa Mutomboki et les FARDC.

L’administrateur de Punia demande à sa hiérarchie de convaincre MSF Belgique de rester dans le territoire pour continuer d’assister la population.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner