RDC : une nouvelle compagnie aérienne nationale est en gestation, selon le ministre des Transports

Le ministre des Transports et Voies de communication de la RD Congo, Justin Kalumba Mwana Ngongo le 5/03/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une nouvelle compagnie aérienne nationale qui doit remplacer les Lignes aériennes congolaises (LAC) est en gestation. Le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba l’a annoncé mercredi 17 avril au sénat. Justin Kalumba répondait aux questions des sénateurs sur le projet de ratification de neuf conventions internationales dans le secteur de transport aérien.

La nouvelle compagnie aérienne nationale en gestation va remplacer Les Lignes aériennes congolaises (Lac) dont le processus de liquidation est en cours.

« Des contacts sont déjà en cours avec quelques grandes compagnies aériennes internationales sur les possibilités de nouer un partenariat public-privé sur cette question », a indiqué Justin Kalumba sans fournir plus de détails.

Par ailleurs, les experts des ministères du Portefeuille et des Transports et Voies de communication ainsi que ceux du Comité de pilotage de la réforme des entreprises publiques (Copirep) sont en train d élaborer les termes de référence pour le recrutement des consultants qui seront chargés de l’audit détaillée des Lac et de sa liquidation, a précisé le ministre des Transports.

« L’objectif ici est d’avoir une nouvelle compagnie avec un patrimoine sain. Qui ne peut pas faire l’objet de saisie de qui que ce soit » a-t-il expliqué.

Le but est aussi de contribuer à l’assainissement du secteur de l’aviation civile congolaise. La question a été au centre d’assises nationales tenues mercredi 10 avril dernier à Kinshasa. Au cours de ces assises, Justin Kalumba avait appelé tous les acteurs du secteur de l’aviation civile à faire sortir la RDC de la liste noire de l’Union européenne.

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la RDC sont repris sur cette liste depuis le 22 mars 2006. Ils ne peuvent pas exploiter le ciel européen.

Le projet de ratification de neuf conventions internationales, pour lequel le ministre était invité, sera transmis à la commission des relations extérieures du sénat pour amélioration.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner