L’an 1 du gouvernement Matata: la majorité applaudit, l’opposition reprouve

Le député national du MLC Fidèle Babala ( extrême droite) au palais du Peuple lors d’une plénière à l’assemblée nationale. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une année après sa nomination au poste de Premier ministre, Matata Ponyo se dit satisfait de son action à la tête du gouvernement, évoquant un taux d’inflation « à son plus bas niveau depuis une dizaine d’années », la stabilité du franc congolais et une croissance de plus de 7%. La majorité parlementaire partage cette satisfaction alors que l’opposition estime que les bonnes statistiques économiques présentées par Matata Ponyo ne correspondent pas aux réalités quotidiennes de la population.

« Vous devez quand même vous rendre compte qu’il a pris la gestion du gouvernement dans une période caractérisée par la guerre qui sévit dans l’Est de la RDC. Mais en dépit de cela il a gardé effectivement le cadre macroéconomique stable comme il l’a si bien dit », soutient le député François Nzekuye du PPRD, parti de la majorité.

Selon ce cadre du parti présidentiel, Matata Ponyo a amorcé des reformes pour améliorer le climat des affaires en signant « un certain nombre de décrets qui réduisent le temps de création d’une entreprise et les frais à payer à l’Etat pour différents documents ».

François Nzekuye salue également la paie des fonctionnaires par voie bancaire initiée par le gouvernement Matata. « Les agents de l’Etat reçoivent leurs salaires à temps et en intégralité par voie bancaire. On sent que nous sommes sur une bonne voie », assure-t-il.

Mais le député estime que le gouvernement devrait se pencher davantage sur la fourniture de l’eau et de l’électricité. « Nous nous rendons compte que l’approvisionnement en électricité laisse à désirer particulièrement dans le secteur minier au Katanga qui est un secteur sur lequel l’économie compte beaucoup pour se développer », concède-t-il.

« Le gouvernement est déconnecté »

De son côté, le député Isofale du MLC, un parti de l’opposition, affirme que le gouvernement est déconnecté des réalités quotidiennes des Congolais.

Pour lui, la stabilité du cadre macroéconomique dont se félicite Matata Ponyo n’a pas conduit à l’amélioration de la condition de vie de la population.

« Le point d’atterrissage de toute action gouvernementale c’est l’amélioration du social de la population. Mais lorsque nous restons dans la dynamique des taux de change, tout ça ce sont des choses qui ne sont pas physiques aux yeux de la population », explique-t-il.

Sans donner plus d’explications, l’élu de Mbandaka accuse également le Premier ministre de ne pas exécuter le budget voté au Parlement.

« L’absence de services sociaux de base pour l’intérêt direct de la population. La question de desserte en eau et en électricité demeure sans lendemain. Dire que le bilan est positif c’est regrettable », conclut-il.

Lire  aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner