Nord-Kivu: une personne tuée dans des manifestations après la mort d’un chef de quartier

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Le calme est revenu à Kirumba (Nord-Kivu) ce dimanche 21 avril dans l’après-midi après une journée agitée. Les habitants de cette cité du territoire de Lubero sont descendus dans la rue pour protester contre la mort du chef  de quartier de Kikimba  tué par balle la veille dans la soirée par des hommes armés qui ont également blessé une autre personne. Un élève qui manifestait a été tué. Plusieurs manifestants ont été blessés par balle après l’intervention des forces de l’ordre.

Selon le chef de la cité, l’élève tué faisait partie d’un groupe de manifestants qui tentaient d’attaquer le domicile d’un major de l’armée congolaise dans le quartier Kikimba. Le militaire qui assurait la garde de l’habitation a ouvert le feu pour disperser les manifestants, tuant l’élève.

Informés de cette mort, les autres manifestants se sont mis à attaquer les domiciles des policiers et des militaires du quartier Kasando. Des témoins font état de nombreux dégâts matériels.

La manifestation a ensuite gagné plusieurs quartiers de la cité. Les forces de l’ordre sont intervenues avec des armes à feu. Des sources sur place parlent de plusieurs blessés.

A en croire la société civile du territoire de Lubero, la population exigerait maintenant la relève immédiate du 103e régiment basé à Kirumba qu’elle accuse d’être responsable de l’insécurité dans cette cité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner