RDC : le CICR promet de renforcer son intervention pour les populations de l’Est

Le Président du CICR, Monsieur Peter Maurer le 23/04/2013 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Comité international de la Croix-Rouge promet de renforcer son intervention en RDC, plus particulièrement dans l’Est pour cette année 2013, a annoncé jeudi 25 avril son président, Peter Maurer, à l’issue de sa visite de cinq jours dans le pays. Il a indiqué que son organisation compte répondre plus efficacement aux besoins humanitaires les plus urgents des populations directement touchées par les hostilités, mais aussi élargir son action dans les zones de l’Est où le CICR était jusque là absent.

« Notre budget pour le moment est dans la soixantaine de millions des francs suisses [63 600 000 de dollars américains] et nous nous efforcerons d’augmenter, pour cette année, d’une quinzaine de pourcentage, 10 millions [de francs suisses] environs, dans les semaines et mois qui viennent. Cela pour que nous puissions répondre à quelques uns des besoins qui sont de plus en plus urgents », a affirmé Peter Maurer.

Il a expliqué que l’action du CICR se justifie par son constat de recrudescence de la violence, des exactions et des graves blessures physiques et psychosociales que ces conflits armés causent pour la population civile,

« Les enfants qui ont perdu leurs parents dans la guerre, des familles entières qui sont déplacées, auxquelles il faut assister. Il faut augmenter les services de santé qui sont défaillants, il faut essayer de procurer l’eau, tout ce qui est nécessaire pour la survie est nécessaire ici », a ajouté Peter Maurer.

Pour Mr. Peter Maurer, au moins 40 pourcent des actions du CICR sont focalisés sur la RDC. Sa mission qui a commencé à Kinshasa le 21 avril, visait à se rendre compte des besoins humanitaires dans la région de l’Est affectée par la guerre.

Le président du CICR, Peter Maurer a séjourné à Kinshasa depuis lundi 22 avril. Il avait précisé que « sa visite devrait servir à attirer l’attention sur le sort de ces populations affaiblies par des années de conflits d’une intensité extrême ».

Peter avait organisé une conférence de presse à Kinshasa où il avait indiqué que sa visite est aussi un message de préoccupation sur la dégradation de la situation générale en RDC.

« C’est une préoccupation sur la situation des détenus, sur le respect du droit international humanitaire en particulier par rapport à la conduite des hostilités des forces armées. Je vous rappelle que l’action de du CICR en RDC est une des simples plus grandes », a ajouté Peter Maurer.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner