Brigade d'intervention de la Monusco: des militaires tanzaniens sont arrivés à Goma

L’arrivée à Goma des soldats tanzaniens qui feront partie de la Brigade d’intervention de la Monusco (Photo Monusco)

Le porte-parole de la Mission des Nations unies en RDC, Madnodje Mounoubai, a affirmé, vendredi 10 mai qu’un contingent de militaires tanzaniens est arrivé à Goma au Nord-Kivu. Ces soldats s’ajoutent à d’autres qui étaient venus avec le commandant de cette force, portant à plus d’une centaine l’effectif des militaires tanzaniens qui feront partie de la Brigade d’intervention de la Monusco. Cette force devra être déployée sur le territoire congolais pour neutraliser les groupes armés.

« Aujourd’hui effectivement, un certain nombre de soldats tanzaniens sont arrivés avec des équipements. D’après les éléments que nous avons, environ une centaine d’éléments sont déjà en place. Ce sont des officiers, des éléments d’Etat-major, donc des personnes chargées de la planification qui sont arrivés », a affirmé Madnodje Mounoubai.

Le porte-parole de la Monusco a rappelé que le commandant de cette Brigade est déjà sur place avec certains éléments d’Etat-major.

« Ce ne sont pas les premiers éléments de la Brigade qui viennent d’arriver mais disons que les éléments continuent d’arriver. Comme vous le savez, le commandant de la Brigade, le général [James Mwakibolwa] est déjà sur place avec certains éléments d’Etat-major. Donc les éléments continuent à se mettre en place », a-t-il dit.

Madnodje Mounoubai a déclaré que tout sera mis en place pour que « dans le délai le moins long possible, tous les éléments soient en place ».

« Donc petit à petit, les choses se mettent en place. Le site qui doit accueillir ces éléments est déjà bien avancé dans les travaux d’aménagement. Donc au fur et à mesure que le site sera prêt, on va activer la cadence pour que dans le délai le moins long possible, tous les éléments soient en place », a précisé le porte-parole de la Monusco.

Les partis de l’opposition du Nord- Kivu ont salué l’arrivée de ces militaires tanzaniens à Goma. Au cours d’un point de presse organisé le vendredi 10 mai, une coalition de huit partis a demandé que des dispositions soient prises pour la sécurisation de la ville de Beni, cible de la milice du général autoproclamé Hilaire Kombo, depuis quelque temps.

Le commandant de la Brigade d’intervention de la Monusco, James Mwakibolwa est arrivé mardi 23 avril à Goma.

Cette arrivée avait été notamment saluée par le gouverneur du Nord-Kivu, Julein Paluku qui avait déclaré que la présence du commandant de la Brigade devrait préparer l’arrivée de ses troupes.

« Il n’est plus question de parler en terme de temps, son arrivée est déjà l’arrivée de cette force, parce que sa présence à elle seule suffit pour que le reste arrive», avait affirmé lundi 29 avril, Julien Paluku.

Le conseil des Nations unies a voté le jeudi 28 mars dernier la résolution 2098 créant la Brigade d’intervention de la Monusco. Constituée de trois mille soixante-neuf hommes, cette force est dotée d’un mandat offensif. Elle a devra neutraliser les groupes armés opérant dans l’Ets de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Elections (62)
Ebola (62)
Ceni (62)
RDC (57)
FARDC (55)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (38)
ADF (36)
FCC (33)
Caf (29)
Opposition (28)
Vclub (26)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (17)