Lubumbashi: 3 militaires comparaissent pour détournement des munitions

Une vue de la salle d’audience du tribunal militaire ce 29/04/2011 à Kinshasa, dont au fond les juges du seant et en avant plan, les prévenus lors du procès des presumés insurgés Eniele. Ph John Bompengo/ Radio Okapi

Trois soldats des Forces armées de la RDC (FARDC) comparaissent, depuis mardi 14 mai, en audience foraine au siège de l’Etat-major de la 6e région militaire, à Lubumbashi (Katanga).

Le capitaine Mukonkole Ngoy et ses co-accusés sont poursuivis pour détournement et tentative de détournement des munitions de guerre, détention d’armes de guerre, perte d’armes et violation de consignes.

L’accusé principal, capitaine Mukonkole Ngoy, est chef du bureau matériel et ordonnance au service logistique de la 6e région militaire.

Le ministère public affirme que le prévenu était surpris, dans la nuit du lundi dernier, au moment où il sortait du dépôt avec des munitions, une chaîne des cartouches et des caisses des minutions.

Plus de 490 cartouches Ak 47, quinze grenades types chinois, quatre minutions des mitrailles anti-aériens, une arme, des fétiches, des portions magiques et un véhicule saisis auprès des prévenus ont été présentés au tribunal militaire, garnison de Lubumbashi.

Les autres coaccusés du capitaine Mukonkole sont le secrétaire du service matériel et un autre militaire utilisé par ce capitaine comme chauffeur.

Le capitaine Mukonkole et le militaire chauffeur ont plaidé non coupable et parlent d’un coup monté contre eux.
Le secrétaire du bureau du matériel, lui, a chargé son chef et l’accuse de lui avoir donné l’ordre de sortir des caisses des munitions du dépôt sans documents.
Le procès s’est poursuivi ce mercredi avec notamment l’audition des témoins et des renseignants.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires