Shabunda: une ONG distribue des vivres et non vivres aux victimes de violences sexuelles

Femmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDON

L’ONG Guichet local économique du Sud-Kivu (GL) apporte, depuis le week-end dernier, des vivres et non vivres à plus de 150 femmes victimes des violences sexuelles, à Shabunda-centre (Sud-Kivu).

La coordonnatrice de cette organisation citoyenne, Rachel Fidelie, a déclaré le lundi 20 mai que ces femmes reçoivent des sacs de poissons salés, des ballots de vêtements usagers, des chèvres et des porcs.

Selon elle, cette assistance s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement de ces personnes pour leur réinsertion sociale.

Avant la remise de ces vivres et non vivres, l’ONG avait formé ces femmes sur les activités génératrices de recettes pour faciliter leur auto-prise en charge socio-économique.

De son côté, la représentante du Bureau conjoint des droits de l’homme à la Monusco au Sud-Kivu a assuré aux femmes qui n’ont pas encore reçu leurs colis que la distribution se poursuit progressivement.

Les bénéficiaires se disent satisfaites de cette assistance qui, selon elles, devra leur permettre de relever leurs économies.

Ce projet est conjointement exécuté par l’ONG Guichet local économique et le Centre d’assistance médico-psychosociale Kams avec l’appui du Bureau conjoint des droits de l’homme de la Monusco au Sud-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner