Partenariat sino-congolais : le gouvernement fait le point

Travaux de réhabilitation des routes à Kinshasa.

Le secrétaire exécutif du Bureau de coordination et de suivi du programme sino-congolais de construction d’infrastructures, Moïse Ekanga, a évalué vendredi 24 mai le contrat signé en 2008 entre le gouvernement congolais et le groupement des entreprises chinoises.

Selon les termes de cette convention, la RDC devait trouver des ressources financières nécessaires à la réalisation des projets d’infrastructures nationales et à la modernisation du pays. Le groupement d’entreprises chinoises devait pour sa part mobiliser au départ 6 milliards de dollars pour financer les infrastructures. En retour, son objectif était d’investir dans le domaine  de métaux non-ferreux en RDC, a expliqué Moïse Ekanga.

Après discussions avec le FMI et la Banque Mondiale la RDC avait réduit ce montant à 3 milliards de dollars, a-t-il poursuivi.

Concernant les fonds déjà décaissés pour ces projets de construction, Moïse Ekanga avait déclaré précédemment dans une interview à Radio Okapi:

« Avant la mise en production de la Sicomines, il est prévu qu’on puisse décaisser à peu près 1 milliard [de dollars américains]. Et dans le 1 milliard, aujourd’hui, les paiements qui sont effectués sont de l’ordre de 750 millions de dollars».

Routes, ponts, bâtiments et autres infrastructures ont été construits aussi bien à Kinshasa que dans les provinces,  mais il reste encore beaucoup à faire, a estimé le secrétaire exécutif du Bureau de coordination et de suivi du programme sino-congolais

Le boom immobilier enregistré actuellement à Kinshasa ainsi que l’émergence d’une main d’œuvre congolaise qualifiée dans les travaux publics sont à mettre à l’actif de ce projet, a-t-il conclu.

Le directeur général de l’Agence congolaise des grands travaux, Médard Ilunga a indiqué pour sa part que les travaux d’élargissement et de réhabilitation du boulevard Lumumba à Kinshasa seront achevés vers le début de l’année prochaine.

Lire aussi sur radio okapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner