RDC : le Symeco dit non à la grève des médecins décrétée par le Synamed

Infirmières de l’hôpital général de Kinshasa, janvier 2011.

Le syndicat des médecins de la RDC (Symeco) demande à ses affiliés de ne pas observer la grève décrétée depuis une semaine par le syndicat national des médecins (Synamed). Au cours d’un point de presse tenu vendredi 7 juin au siège du Symeco à Kinshasa, le secrétaire général de ce syndicat a affirmé que l’arrêt de travail n’a pas sa raison d’être, le dialogue avec le gouvernement de la République n’étant pas rompu.

Selon le docteur Juvénal Muanda Nlenda, secrétaire général du Symeco, son syndicat n’a pas été informé de la nouvelle de préavis de grève lancée par le Synamed le 29 mai dernier.

«N’ayant pas été contacté de quelques manières que ce soit pour en discuter les contours, nous avons aussitôt pris soin d’écrire à l’ordre des médecins pour l’organisation d’un débat interne au sein de la corporation médicale, en vue d’une harmonisation avec le Synamed de notre point de vue sur les problèmes sociaux communs des médecins des services publics de l’Etat. Au regard du silence observé aussi bien par l’ordre des médecins que par le Synamed, nous tenons à porter à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale, que le Syneco n’est pas concerné par l’éventuelle grève annoncée, le dialogue ave le gouvernement de la République n’étant pas rompu», a-t-il affirmé.

Le Symeco invite, en conséquence, tous ses affiliés à lui «faire confiance pour l’aboutissement heureux de toutes les démarches déjà entamées».

Le syndicat national des médecins a déclenché une grève pour réclamer la mécanisation de nouvelles unités, l’amélioration de conditions de travail et la paie de primes.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kindu: les professionnels de santé réclament leurs primes d’avril et mai

Kinshasa: les infirmiers et les administratifs de la Clinique Ngaliema en grève

Kasaï-Oriental: grève des infirmiers à Lubao, déjà 3 morts

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner