Province Orientale: 5 militaires condamnés à perpétuité à Dungu

Une vue de la salle d’audience du tribunal militaire ce 29/04/2011 à Kinshasa, dont au fond les juges du seant et en avant plan, les prévenus lors du procès des presumés insurgés Eniele. Ph John Bompengo/ Radio Okapi

Le tribunal militaire de garnison du Haut-Uélé a condamné, mardi 18 juin, cinq militaires à perpétuité, à l’issue des audiences foraines organisées à la Prison centrale de Dungu (Province Orientale)Ces condamnés sont également renvoyés des Forces armées de la RDC (FARDC) et doivent payer 200 000 francs congolais des frais d’instance, pour meurtre.

A la même occasion, deux autres détenus de la Prison centrale de Dungu écopent respectivement de vingt ans et de quinze ans de prison ferme.

Ils sont eux aussi renvoyés de l’armée nationale et l’un doit débourser 200 000 FC et l’autre 150 000 FC pour meurtre.

Le tribunal militaire a acquitté sept détenus pour insuffisance de preuves.

Cette instance judiciaire a par ailleurs infligé dix ans de prison ferme à un civil pour détention illégale d’une arme de guerre et assassinat tandis qu’un autre civil a écopé de vingt ans de prison.

Ce dernier est sommé de payer 20 000 FC par défaut, pour détention illégale d’une arme de guerre et dissipation des minutions de guerre.

Pour sa part, le défenseur judiciaire près le Tribunal militaire du Haut-Uelé, à Isiro, Me Guillaume Tandeno Masoke, a estimé que certaines peines ont été plus dures que des infractions commises.

«Nous déplorons des peines à perpétuité et des renvoies aux FARDC puisque le législateur congolais a prévu des sanctions sévères par rapport à celles reconnues par le standard international. Ailleurs, on ne parle plus de peines de mort, ni de peine à perpétuité», a-t-il déploré.

Après Dungu, le Tribunal militaire de haut-Uélé poursuivra sa tournée vers d’autres entités où plusieurs dossiers d’être fixés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner