Province Orientale: 356 cas de rougeole et 4 décès depuis janvier à Isiro

Enfant recevant un vaccin contre la rougeole lors d’une campagne de vaccination. Sudan, 2004. Photo MSF

Trois cent cinquante-six cas de rougeole dont quatre décès sont enregistrés depuis le mois de janvier dernier dans la zone de santé urbano-rurale d’Isiro, en Province Orientale. Le médecin chef de cette zone de santé, Benjamin Anduguwe, a indiqué, vendredi 21 juin, que les enfants dont l’âge varie entre 0 à 5 ans sont les plus touchés par cette maladie.

«A ce jour, nous sommes au quadruple de nombres de cas par rapport à l’année passée et au triple par rapport au début de l’année en cours. C’est pourquoi, nous avons dit qu’il y a flambée de la rougeole. Nous avons dix aires de santé qui sont affectées parmi lesquelles sept se trouvent dans la partie urbaine et trois autres dans la partie rurale», a affirmé le médecin chef de zone de santé d’Isiro.

Le docteur Benjamin Anduguwe regrette que la plupart de parents de cette contrée préfèrent soigner leurs enfants à domicile au lieu de les amener aux structures de santé où la prise en charge est gratuite.

«Il y a des parents qui préfèrent soigner les enfants de façon traditionnelle à la maison par des potions qu’eux-mêmes savent», a-t-il ajouté.

Le médecin chef de zone de santé d’Isiro affirme avoir reçu du Programme élargie de vaccination (Pev) à Isiro deux kits grâce auxquels il soigne gratuitement des enfants affectés.

En avril dernier, le responsable de la vaccination à l’Unicef RDC, Docteur Granga Davuya, avait indiqué à l’occasion de la semaine de vaccination que 607 mille enfants de 0 à 7 ans ne sont pas vaccinés en RDC.

Selon lui, l’ épidémie de la rougeole explique effectivement la faiblesse du système de santé et celle du système de vaccination en RDC.

«Pour que les enfants soient protégés, le taux de couverture vaccinale contre la rougeole doit être au-delà de 95 pourcent» avait estimé docteur Granga. Ce que la RDC n’a pas encore atteint.

Il avait par ailleurs expliqué que les efforts déployés en faveur de la vaccination ont permis de réduire le taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans, de 213 en 2001 à 158 décès pour mille naissances vivantes en 2010. «Cependant, l’épidémie de rougeole continue à sévir en RDC en dépit des efforts consentis», avait conclu docteur Granga Davuya.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (58)
FARDC (54)
Kinshasa (36)
Beni (36)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Linafoot (23)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Mazembe (22)
Caf (22)
UDPS (22)