Bandundu: une dizaine de cas de rougeole enregistrés à Tembo

Enfant recevant un vaccin contre la rougeole lors d’une campagne de vaccination. Sudan, 2004. Photo MSF

Une dizaine de cas de rougeole ont été signalés, vendredi 5 juillet, dans la zone de santé rurale de Tembo, à 680 km de Bandundu-ville, chef-lieu de la province du Bandundu. Le président de la société civile locale, Jean Kayishi, indique qu’aucun décès n’est encore enregistré. Il craint que ces cas de rougeole puissent se dédoubler faute de traitements appropriés.

Jean Kayishi affirme que les patients, sans moyens, préfèrent se faire soigner de manière indigène.

Le président de la société civile de Tembo lance un cri d’alarme aux autorités médicales pour que des mesures adéquates soient prises.

«Cette maladie est apparue avec l’arrivée des Congolais refoulés d’Angola où l’infection est négligée», a expliqué Jean Kayishi dans un entretien à Radio Okapi.

Il a indiqué que la zone de santé s’investit dans cette situation mais elle n’est pas à la hauteur d’éradiquer la rougeole qui, selon lui, risque de se propager aux environs de Tembo.

On rappelle qu’en septembre dernier, la rougeole avait fait 594 malades dont 21 décès, à Kikwit, à 800 km de la cité de Tembo (Bandundu).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner