RDC : Matata Ponyo se félicite du bilan social de son gouvernement

Le Premier Ministre de la RD Congo, Matata Ponyo lors d’une conférence de presse le 14/2/2013 à Kinshasa, après son voyage de travail aux USA/ Photo John Bompengo

Au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 6 juillet dernier à Kinshasa, le Premier ministre de la RDC, Matata Ponyo s’est dit satisfait de l’action de son gouvernement au cours du premier semestre 2013, évoquant des « réalisations palpables observées sur terrain ». Il s’est notamment félicité de la création de plus de 6 000 emplois depuis le début de l’année. Il a également annoncé la construction et la réhabilitation de 1 000 écoles en douze mois ainsi que la réhabilitation et l’équipement de plus de 200 hôpitaux et 1 000 centres de santé.

Matata Ponyo a aussi affirmé que son gouvernement travaillait pour relancer l’agriculture.

« L’agriculture n’est plus un slogan. Nous sommes en train de mettre suffisamment d’argent dans l’agriculture. L’année passée, nous avons mis dans le paquet près de 23 millions de dollars. Nous venons de relancer DAIPN [ndlr : Domaine agro-industriel présidentiel]. En principe la première production de DAIPN devrait intervenir avant la fin de l’année », a-t-il souligné.

« Le social c’est aussi le transport », a poursuivi le chef du gouvernement qui a évoqué le lancement de la société de transport public Transco ainsi que l’acquisition de nouvelles locomotives par la Société nationale des chemins de fer.

Parmi les réalisations de son gouvernement, le Premier ministre a également mentionné la paie des fonctionnaires par voie bancaire qui, selon lui, permet aux agents de l’État de percevoir directement leur salaire sans que ce dernier ne soit ponctionné.

Mais il a reconnu les difficultés qu’éprouvent certains fonctionnaires pour percevoir leurs salaires à la banque, promettant de trouver rapidement des solutions.

« Nous avons encore certains de nos compatriotes qui font des kilomètres pour aller toucher l’argent. Ça ce n’est pas normal, mais c’est des problèmes pour lesquels nous nous appliquons pour trouver des solutions dans la rapidité », a-t-il indiqué, avant d’ajouter :

« Il vaut mieux encore toucher pendant un mois, deux mois votre salaire avec un retard que de le toucher avec 20 000 francs de moins. »

Matata Ponyo s’est également réjoui de la stabilité du cadre macroéconomique. « Aujourd’hui, le fameux langage du taux du jour semble disparaître », a-t-il déclaré, évoquant la stabilité du taux de change du franc congolais.

Le Premier ministre est également fier du faible taux d’inflation qui, selon lui, pourrait être inférieur à 1% en 2013 si elle se poursuit au rythme du premier semestre de l’année.

Quant au taux de croissance prévu à 8,2%, il pourrait atteindre 8,8%, a-t-il estimé devant la presse.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner